Assainissement collectif : L'épouvantail est de sortie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Assainissement collectif : L'épouvantail est de sortie

Message  E.G le Mar 29 Nov 2016 - 11:40

Réponse aux publications alarmistes sur l'assainissement collectif : L'épouvantail est de sortie.


  De même que la médiatisation d'un radon imaginaire a l'école n'avait pour but que de promouvoir le projet de ''  l'école en paille '' , désormais c'est la description catastrophique de l'état de l'assainissement collectif qui vient motiver un projet d'envoyer sa m... chez le voisin.

  Le premier résultat en est d'en multiplier le coût par 2 ou 3.

  Si pour Sainte-Hélène l'autorisation initiale de rejet des lagunes ne courrait que jusqu'en 1999 , c'était le cas pour la majorité des communes qui ne se sont guère alarmées par cette contrainte administrative de renouvellement.D'ailleurs si ce manquement avait été si important , le préfet n'aurait pas attendu 2012 pour relancer la commune dont le potentiel des 800 équivalents/habitants de la station n'était pas encore atteint.Et ceci d'autant plus que les contrôles mensuels ont toujours été effectués par le Satèse et le Laboratoire Départemental et les résultats satisfaisants transmis a tous les services y compris a l'ostréiculteur représentant la profession principale concernée par la qualité des rejets.

  Cependant, suite a ce rappel 2012 du préfet, la municipalité a engagé en 2013 sa réflexion sur la création d'une quatrième lagune plantée en phyto sur le terrain appartenant déjà a la commune pour un coût relativement modeste.

  De ce fait le conseil décidais de surseoir a la mise en place du débimètre sollicité avant de connaître la finalité du projet pour son implantation.

  Le budget assainissement 2014 était donc pourvu en investissement a cet effet,ainsi que le passage caméra dans tout le réseau inscrit dans le nouveau contrat de gestion de la Saur tel qu'il avait déjà été réalisé, avec test de fumée, dans le secteur de Beg-er-Lann puisque ce poste recevait de la pénétration d'eau pluviale.

  Si l'Agence de l'Eau,qui avait rejeté la demande de mutualisation de Nostang vers Sainte-Hélène il y a une décennie,accepterait aujourd'hui un transfert des rejets de Sainte-Hélène vers la station de Merlevenez,ce ne sera qu'a la suite de longues études d'impact sur la ria car cette station y est aussi proche que celle de Sainte-Hélène.De plus,en cas de mauvais fonctionnement, ce serait les effluents de 2 communes qui aggraverait une pollution.

  Mais là encore ce sont les finances de Sainte-Hélène qui risquent d'ètre les plus polluées devant un coût exorbitant et des subventions hypothétiques . Les 450 habitations raccordées en font déjà les premiers frais.

  Enfin cette demande met la municipalité de Merlevenez dans une position inconfortable puisque la mise aux normes de leur station était programmée pour 2016.

  L'amélioration de l'assainissement collectif est nécessaire mais pas au prix d'en « expédier «  les rejets et ensuite de s'en laver les mains.


Emmanuel GIQUEL

E.G

Messages : 1
Date d'inscription : 29/11/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum